27-28 octobre 2018

Le programme

Samedi

  • : Hall du Glenmor

    Exposition « Les mémoires d’un paysan Bas-Breton »

    Par l’association Arkae

  • : Hall B. Le Nail (centre des Congrès)

    Exposition « Kan ar Bed » (Le chant du monde)

    Par l’association Bannoù-Heol

  • 11:00 Hall B. Le Nail (centre des Congrès)

    Inauguration du festival

    Par Claire Fourier, présidente d’honneur de cette 29ème édition.

  • 14:15 Cinéma (Le Grand Bleu)

    Projection du film d’animation « Le Quatuor à Cornes »

    À partir de 4 ans / 43 minutes | D’après les albums d’Yves Cotten parus aux éditions Beluga – Coop Breizh | Production : Vivement Lundi ! / La Boite,… Productions

  • 15:00 Espace jeunesse (Le klub)

    Rencontre avec l’illustrateur Yves Cotten

    Yves Cotten revient avec une nouvelle aventure de ses célèbres petites vaches Clarisse, Aglaë, Marguerite et Rosine. Elles vont cette fois-ci encore faire d’étonnantes rencontres qui bousculeront leur paisible vie des champs…

  • 17:00 Hall B. Le Nail (centre des Congrès)

    Remise des prix

    Priz Langleiz (prix Xavier de Langlais) | Priz danevelloù ti-kêr Karaez | Prix du roman de la ville de Carhaix

Dimanche

  • : Hall du Glenmor

    Exposition « Les mémoires d’un paysan Bas-Breton »

    Par l’association Arkae

  • : Hall B. Le Nail (centre des Congrès)

    Exposition « Kan ar Bed » (Le chant du monde)

    Par l’association Bannoù-Heol

  • 14:30 Cinéma (Le Grand Bleu)

    Débat : Le roman breton dans tous ses états !

    Animé par Yannick Pelletier avec la présence d’anciens lauréats du Prix du roman de la ville de Carhaix.

  • 16:30 Espace jeunesse (Le klub)

    Conte musical « Spontailh »

    Pour enfants (4 à 10 ans), en bilingue breton-français par Awen Plougoulm.

  • 17:15 Cinéma (Le Grand Bleu)

    Projection du film « Fleur de tonnerre »

    Fleur de tonnerre est un film franco-belge de Stéphanie Pillonca-Kervern, sorti en 2017. Il s’agit de l’adaptation du roman éponyme de Jean Teulé, publié en 2013, relatant la biographie romancée d’Hélène Jégado, surnommée « Fleur de tonnerre » par sa mère.